L’Uber et l’argent d’Uber : encore l’effet d’aubaine de l’auto-entrepreneur

Capture d’écran 2015-05-02 à 13.02.51Quid du statut proposé aux conducteurs d’UberPop ? En lisant attentivement l’article “Les conducteurs d’UberPOP devront passer au statut d’auto-entrepreneur”, on voit bien les grosses ficelles !! Est-ce du travail dissimulé, comme le disent les détracteurs ? Le Tribunal de Commerce de Paris n’a pas interdit l’activité, en attendant la suite judiciaire à la rentrée…

Comme pour nos grandes entreprises françaises (dont certaines comme Total qui promet qu’elle paiera à nouveau l’impôt sur les sociétés en France) et les grands noms américains de l’économie numérique (les fameux GAFAM), il y a la présentation marketing et la réalité : avec Google, par exemple, les services sont gratuits, mais ont un coût en terme de pistage marketing, de surveillance de nos faits et gestes et d’évasion fiscale à grande échelle. Analyse d’un phénomène présenté comme la lutte des anciens et des modernes*.

• “UberPOP modifie les conditions pour qu’un chauffeur puisse devenir partenaire, et accueillir des clients” : le chauffeur est partenaire > encore un mot qui s’est vidé de son sens ! N’entend-on pas des consultants-formateurs dire qu’ils ont tel organisme de formation comme partenaire ? Alors qu’ils en sont simplement des sous-traitants.

• “La société demande désormais aux conducteurs de créer un statut d’auto-entrepreneur pour pouvoir exercer. Ils ne sont donc pas à proprement parler [sic !] des salariés d’Uber”. En bon français : on les prie de s’inscrire comme entreprise individuelle, sous régime d’auto-entrepreneur. Chaque chauffeur sera donc un indépendant qui effectue du service à la personne pour le compte d’un tiers, comme TNS (travailleur non salarié), cotisant au RSI. A noter que le site Uber propose aussi que les conducteurs puissent créer leur société et précise qu’en tous cas le Code NAF sera l’un des 2 suivants : 49.31Z : Transports urbains et suburbains de voyageurs ou 49.32Z : Transports de voyageurs par taxis.

Capture d’écran 2015-05-02 à 14.07.19• “Les chauffeurs devront être assurés en responsabilité civile professionnelle”. Le chauffeur domicilie son activité à l’adresse de son domicile personnel et souscrit une assurance professionnelle qu’il ne peut pas passer en frais.Le chauffeur partenaire [sic !] doit souscrire à 2 assurances : la RC Circulation et la RC Exploitation

• “Le chauffeur devra tenir des comptes séparés (incluant notamment la déclaration du chiffre d’affaires réalisé) du reste de ses activités professionnelles”. Comme auto-entrepreneur, il pourra difficilement avoir d’autres activités de services. Il est donc lié de fait à un seul donneur d’ordre, la plateforme par laquelle il réalise ses courses de taxi, d’autant que le code d’activité est spécifique au transports de voyageurs.

• “Uber demande qu’un médecin agréé par la préfecture délivre une attestation d’aptitude physique. Ce document doit venir certifier que le chauffeur ne possède aucune contre-indication à la conduite et est à même de manier son véhicule en toutes circonstances”. On se rapproche de la visite médicale obligatoire à l’embauche d’un salarié !!

• “Uber demande à ce qu’une formation « complémentaire approfondie notamment en matière de sécurité routière lors de trajets avec des passagers, d’entretien du véhicule, et sur les aspects économiques et fiscaux » soit suivie par le conducteur”. Encore une autre dépense que l’entrepreneur individuel ne pourra pas passer en frais !

Elle est pas belle la vie !? Tout ça pour une commission de 20% et, comme dit Uber : “C’est tout ! Il n’y a aucun frais fixe ni frais caché : si vous ne roulez pas pendant une semaine, cela ne vous coûte rien” > Encore heureux !

(*) voir aussi 2 articles du quotidien Sud-Ouest en février, puis en mars : “Uber Pop à Bordeaux : trois chauffeurs interpellés”, “Une rixe entre deux chauffeurs de taxi et un conducteur Uberpop”.

Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio IT